françois Jankowiak

francois.jankowiak@universite-paris-saclay.fr

Biographie

Agrégé des Facultés de Droit, ancien membre de l’École française de Rome, François Jankowiak est Professeur d’histoire du droit et des institutions à l’Université Paris-Saclay où il dirige le laboratoire Droit et Sociétés Religieuses (DSR) ainsi que la Fédération de Recherche en sciences juridiques « Jean Monnet ». Responsable de la bibliographie internationale d’histoire du droit canonique « Gregorius », il a récemment codirigé deux programmes de recherche internationaux respectivement intitulés Cardinaux et cardinalat. Une élite à l’épreuve de la modernité (1775-1978), avec Laura Pettinaroli, et Il Concilio Vaticano I e la modernità (avec Martin Baumeister, Andrea Ciampani et Roberto Regoli). Il est également membre du conseil scientifique doctoral (Dottorato di ricerca in Studi storici dal Medioevo all’Età contemporanea, XXXVI ciclo) conjoint aux universités italiennes de Teramo (Università degli Studi) et de Chieti-Pescara (Università Gabriele d’Annunzio), des comités scientifiques de la revue Storia & Politica (dir. Claudia Giurintano, Univ. Palermo) et de la collection Miscellanea Historiae Pontificiae (Pont. Univ. Gregoriana), et administrateur de la Société d’histoire religieuse de la France (SHRF).

Thèmes de recherche

Histoire du droit canonique et du gouvernement central de l’Église (Curie romaine, États pontificaux), XVIe-XXIe siècle

Histoire de la pensée juridique et des idées politiques, XVIe-XIXe siècle

Principales publications

  • Il Concilio Vaticano I e la modernità, Martin Baumeister, Andrea Ciampani, François Jankowiak et Roberto Regoli (éd.), Roma, Gregorian & Biblical Press (coll. Miscellanea historiae pontificiae, 72), 2020, 752 p. ISBN 978-88-7839-432-2
  • Rerum novarum ac veterum scientia. Mélanges en l’honneur de Brigitte Basdevant-Gaudemet, Michèle Bégou-Davia, Florence Demoulin-Auzary et François Jankowiak (dir.), Paris, Mare et Martin (coll. Liber amicorum), 2021, 2 vol., 1.432 p.
  • Les cardinaux entre cour et curie. Une élite romaine (1775-2015), François Jankowiak et Laura Pettinaroli (dir.), Rome, École française de Rome (coll. Collection de l’École française de Rome ; 530), 2017, xv-435 p.
  • La Curie romaine de Pie IX à Pie X. Le gouvernement central de l’Église et la fin des États pontificaux (1846-1914), Rome, École française de Rome (coll. Bibliothèque des Écoles Françaises d’Athènes et de Rome ; 330), 2007, 857 p.
  •  « De l’enseignement des Décrétales à la confection du Code. Pietro Gasparri entre Rome et Paris », dans Église et enseignement du droit depuis 1875, num. thématique de la Revue d’histoire des Facultés de Droit et de la culture juridique, 37, 2017 [= publié 2018], p. 183-201.
  •  « Les corps de Rome. Remarques sur le Sacré Collège pars corporis papae », dans Corps & Droit. Des cheveux du roi mérovingien à l’homo numericus, Claire Bouglé-Le Roux (dir.), Paris, LexisNexis, 2019, p. 133-145. ISBN 978-2-711030828
  •  « Le Sacré Collège des cardinaux (XVIe-XXe siècle) : hiérarchie et séparation », dans Sacré et responsabilité. Actes du colloque international, Université Paris-Sud, Faculté Jean Monnet, 21-22 novembre 2014, Guerric Meylan (dir.), François Jankowiak (collab.), Paris, Mare & Martin (coll. Presses universitaires de Sceaux), 2020, p. 67-80. ISBN 978-2-84934-481-1
  •  « “Les limites des deux mondes”. Portalis et l’historien », dans Joseph-Marie Portalis. Diplomate, magistrat et législateur,Raphaël Cahen et Nicolas Laurent-Bonne (dir.), Aix-en-Provence, PUAM, 2020, p. [109]-121. ISBN 978-2-7314-1174-4
  •  « “Per qualche tempo tenuto all’oscuro…”. Brèves remarques sur l’historiographie de la Curie et du gouvernement des États pontificaux sous le pontificat de Léon XII », dans Governo della Chiesa. Governo dello Stato. Il tempo di Leone XII, Roberto Regoli – Ilaria Fiumi Sermattei – Maria Rosa Di Simone (éd.), Ancona, Consiglio Regionale. Assemblea legislativa delle Marche (coll. Quaderni del Consiglio Regionale delle Marche ; 291), 2019, p. 19-27. ISSN 1721-5269 / ISBN X 978 88 3280 085 2
  • « De la chambre des larmes à la renonciation. Figures de la fragilité de l’institution pontificale au temps de la Question romaine », dans La déposition du pape hérétique. Lieux théologiques, modèles canoniques, enjeux constitutionnels, Cyrille Dounot – Nicolas Warembourg – Boris Bernabé (dir.), Paris, Mare et Martin (coll. Presses universitaires de Sceaux), 2019, p. 115-129. ISBN 978-2-84934-426-2
  • « Droit canonique. Une loi au-dessus des États ? », dans L’Europe. Encyclopédie historique, Christophe Charle et Daniel Roche (dir.), Paris, Actes Sud, 2018, p. 751-754. ISBN 9782330106430
  •  « L’anticurialisme, figure de l’antiromanisme. Gouvernement de l’Église universelle et administration de l’État pontifical au péril de la critique au temps du Risorgimento », dans Droits antiromains XVIe-XIXe siècles. Juridictionalisme catholique et romanité ecclésiale, Actes du colloque de Lyon (30 septembre – 1er octobre 2016), Sylvio de Franceschi – Bernard Hours (dir.), Lyon, LARHA (coll. Chrétiens et Sociétés. Documents et Mémoires ; 33), 2017, p. 255-271. ISSN 1761-3043 – ISBN 979-10-91592
  •  « Les cardinaux sede vacante :Libertas Ecclesiae et législation du conclave », dans Les cardinaux entre cour et curie. Une élite romaine (1775-2015), François Jankowiak et Laura Pettinaroli (dir.), Rome, École française de Rome (coll. Collection de l’École française de Rome ; 530), 2017, p. 155-166.
  •  « Les raisons du cœur. Remarques sur les créations cardinalices in pectore », dans Rerum novarum ac veterum scientia. Mélanges en l’honneur de Brigitte Basdevant-Gaudemet, Bégou-Davia (Michèle) – Demoulin-Auzary (Florence) – Jankowiak (François) (éd.), Paris, Mare & Martin (coll. Liber amicorum), 2020, p. 613-639. ISBN 978-2-84934-472-9

HAL

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search