Quatrième séance du séminaire « LES ARCHIVES DU PONTIFICAT DE PIE XII – RECHERCHES EN COURS » : Le Vatican et l’assistance d’après-guerre

 Séance est en partenariat avec le séminaire « Pratiques humanitaires et captivités en guerre » (Paris 1 Panthéon-Sorbonne-CHS): https://phcg.hypotheses.org/

Jeudi 16 décembre 202117h00-19h00

Intervenantes :

Camille Mahé (Sciences Po Paris/Warwick) : L’assistance à l’enfance, instrument au service de la compétition politique dans le second après-guerre italien

Elena Serina (Scuola Superiore Meridionale, Napoli) : La politique de la charité du Vatican et la reconstruction européenne

Discutant : Fabien Théofilakis (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne-CHS/Centre Marc Bloch, Berlin)

Séminaire coordonné par Laura Pettinaroli et Nina Valbousquet, inscription et lien connexion : nina.valbousquet@efrome.it

Séminaire «Les archives du pontificat de Pie XII – recherches en cours»

 Seminario « Gli archivi del pontificato di Pio XII – ricerche in corso »

École française de Rome 2021-2022

Organisation : Laura Pettinaroli, Nina Valbousquet

Contacts : dirmod@efrome.it, nina.valbousquet@efrome.it

Programme annuel

1e séance : 11 octobre 2021, 16h-18h. À l’EFR, au CRFJ et en ligne.

Table ronde autour du livre de Maria Chiara Rioli, A Liminal Church. Refugees, Conversions and the Latin Diocese of Jerusalem, 1946–1956, Brill, 2020.

Intervenantes : Maria Chiara Rioli (Marie Skłodowska-Curie Global Fellow, Università Ca’ Foscari, Venezia/ Fordham University, New York), Marie Levant (Gerda Henkel Fellow, Centre de recherche français à Jérusalem), Karène Sanchez-Summerer (Leiden University)

Modérateur : Dominique Trimbur (Centre de recherche français à Jérusalem)

Séance en partenariat avec le Centre de recherche français à Jérusalem

*

2e séance : 28 octobre 2021, 17h-19h. À l’EFR et en ligne.

Les archives Pie XII du Saint-Office et la politique d’après-1945 / Gli archivi di Pio XII del Sant’Uffizio e la politica del secondo dopoguerra

Intervenants :

Marta Margotti (Università di Torino) : La condanna dei preti operai del 1953-1954

Fabien Archambault (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : L’excommunication des

communistes

Discutant : Guido Panvini (Sapienza Università di Roma)

*

3e séance : 23 novembre 2021, 17h-19h, À l’EFR et en ligne.

Idee di Occidente, idee di Chiesa: il tempo di Pio XII

Intervenants :

Roberto Regoli (Pontificia Università Gregoriana)

Paolo Valvo (Università Cattolica del Sacro Cuore) 

Discutant : Daniele Menozzi (Scuola Normale Superiore, Pisa)

*

4e séance : 16 décembre 2021, 17h-19h, À l’EFR et en ligne.

Le Vatican et l’assistance d’après-guerre

Intervenantes :

Camille Mahé (Sciences Po Paris/University of Warwick) : L’assistance à l’enfance, instrument au service de la compétition politique dans le second après-guerre italien”.

Elena Serina (Scuola superiore meridionale, Napoli) : La politique de la charité du Vatican et la reconstruction européenne.

Discutant : Fabien Théofilakis (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne-CHS)

Séance en partenariat avec le séminaire « Pratiques humanitaires et captivités en guerre » (Paris 1 Panthéon-Sorbonne-CHS)

*

Séminaire de l’ANR GLOBALVAT et du programme quinquennal EFR ArchivesPie12

*

5e séance : jeudi 27 janvier 2022, 17h-19h. À l’EFR et en ligne.

Humanitaire, Église et diplomatie religieuse

Intervenantes :

Marie Levant (Marie Skłodowska-Curie Global Fellow, EFR/IFPO), Nina Valbousquet (EFR) : Humanitaire et religion : bilan et perspectives de recherche à partir des archives Pie XII

Discutant : Matteo Sanfilippo (Università della Tuscia/ Centro Studi romano)

Séance en partenariat avec les séminaires « Pratiques humanitaires et captivités en guerre » (Paris 1 Panthéon-Sorbonne-CHS) et « New approaches to Medical Care, Humanitarianism and Violence during the ‘long’ Second World War, c. 1931 – 1953 » (Manchester University)

*

6e séance : jeudi 10 mars 2022, de 16h à 19h, Dipartimento di Scienze della Formazione Roma Tre et en ligne.

Decolonizzazione ed esperienza missionaria fra religione e politica.

Nuove piste di ricerca dopo l’apertura degli archivi vaticani di Pio XII.

(dans le cadre des Séminaires nationaux Sissco 2021-2022)

Il caso francese, in occasione del 60° anniversario degli Accordi di Évian

Présidence : Mauro Forno, Dipartimento di Studi Storici – Università degli Studi di Torino

Intervenants :

Leila El Houssi (Università La Sapienza di Roma), I processi di decolonizzazione del Nord-Africa: aspetti sociali, religiosi e culturali

Oissila Saaïdia (Université Lyon 2, LARHRA (UMR 5190), L’Algeria cattolica tra percorso d’indipendenza e Stato musulmano

Édouard Coquet (Université Paris-Sorbonne), Politica missionaria e decolonizazzione: l’Africa subsahariana francese (1930-1958)

Séance en partenariat avec l’Università di Roma-Tre et SISSCO

Organisation : Marialuisa Sergio

*

7e séance : jeudi 21 avril 2022, de 16h à 19h, Dipartimento di Scienze della Formazione Roma Tre et en ligne.

Decolonizzazione ed esperienza missionaria fra religione e politica.

Nuove piste di ricerca dopo l’apertura degli archivi vaticani di Pio XII.

(dans le cadre des Séminaires nationaux Sissco 2021-2022)

Il caso Portoghese

Présidence : Nina Valbousquet, École française de Rome

Intervenants :

Pedro Aires Oliveira (Faculdade de Ciências Sociais e Humanas – Universidade NOVA de Lisboa), Il colonialismo portoghese nel XX secolo: problemi e interpretazioni

Fernando Tavares Pimenta (IHC – Universidade Nova de Lisboa), La Chiesa cattolica, l’Estado Novo e l’Impero coloniale portoghese in Africa: tra cooperazione istituzionale e dissenso politico (1939-1958)

Marialuisa Sergio (Dipartimento di Scienze della Formazione – Roma Tre), L’esperienza coloniale fra religione e politica: una comparazione franco-portoghese

Séance en partenariat avec l’Università Roma Tre, SISSCO

et l’IHC (Instituto de História Contemporanea – l’Universidade Nova de Lisboa

Organisation : Marialuisa Sergio, Fernando Tavares Pimenta

*

8e séance : jeudi 5 mai 2022, 16h-18h,À l’EFR et en ligne.

Sortir de la guerre : procès, épurations, reconstruction

Intervenants :

Olivier Sibre (SIRICE), Déshintoïsation et reconstruction « religieuse » du Japon

Simon Unger-Alvi (Deutsches Historisches Institut in Rom), Re-Armament and Re-Unification : German-Vatican Politics between Adenauer and Pius XII, 1948-1958

Discutante : Vanessa Voisin (Université de Bologne)

*

9e séance : jeudi 19 mai 2022, 14h-18h, salle de conférence de l’EFR et en ligne

Pie XII à travers les images / Pio XII attraverso le immagini

Intervenants :

Federico Ruozzi (Università di Modena), Pio XII, un papa mediatico

Frédéric Le Moigne (Université de Bretagne occidentale), Pie XII, une histoire visuelle

16h-18h15 : projection du film Pastor Angelicus, suivie d’un débat.

Discutant : Marialuisa Lucia Sergio (Università Roma Tre)

*

10e séance : mardi 7 juin 2022, 17h-19h, salle de séminaire de l’EFR et en ligne

De la Résistance à la Guerre froide : combats catholiques

Intervenants :

Alessandro Santagata (Università degli Studi di Padova), Una violenza “senza colpa”. Cattolici e Resistenza armata in Veneto (1943-1945).

Laura Pettinaroli (EFR), L’abbé Boulier, philocommuniste ? Les liaisons dangereuses d’un catholique contre la guerre froide

Discutant : Marc Lazar (Centre d’histoire de Sciences Po)

Deuxième séance du séminaire « Les archives du pontificat de Pie XII – recherches en cours » : Les archives du Saint-Office et la politique d’après-1945

Jeudi 28 novembre 2021, 17h00-19h00

Intervenants :

Marta Margotti (Università di Torino) : La condanna dei preti operai del 1953-1954

Fabien Archambault (Paris 1 Panthéon Sorbonne) : L’excommunication des communistes

Modérateur : Guido Panvini (Sapienza Università di Roma)

Séminaire coordonné par Laura Pettinaroli et Nina Valbousquet, inscription et lien connexion : nina.valbousquet@efrome.it

1ère séance du séminaire “Les archives du pontificat de Pie XII – recherches en cours”: Table ronde autour du livre de Maria Chiara Rioli


lundi 11 octobre 16h-18h (en ligne): séminaire “Les archives du pontificat de Pie XII – recherches en cours”, coordonné par Laura Pettinaroli et Nina Valbousquet.

Séance 1 : Table ronde autour du livre de M. C. Rioli, A Liminal Church. Refugees, Conversions and the Latin Diocese of Jerusalem, 1946–1956.

Modération: Dominique Trimbur (CRFJ)

Intervenantes:  Marie Levant (Gerda Henkel Stiftung/CRFJ) ; Maria Chiara Rioli (Università Ca Foscari) ; Karène Sanchez-Summerer (Leiden University)
Séance organisée en partenariat avec le CRFJ (Centre de recherche français à Jérusalem).

Inscription et lien de connexion 

marie.levant@posteo.net et nina.valbousquet@efrome.it

Mgr Hudal en podcast

https://www.franceculture.fr/emissions/la-filiere

En partant en quête de l’officier nazi Otto Wächter, le juriste et écrivain Philippe Sands (auteur de Retour à Lemberg, éd. française Albin Michel 2017) livre une traversée fascinante et sensible du XXe siècle, entre Autriche, Allemagne, Pologne, Ukraine et Italie. Au fil des dix épisodes (26 minutes chacun) bien rythmés de cette série, il contribue aussi, à la suite de l’historien et journaliste allemand Hansjakob Stehle -qui avait interviewé la veuve d’Otto Wächter-, à rouvrir le dossier de Mgr Hudal, le prélat autrichien en poste à Rome connu pour ses contacts avec d’anciens nazis: c’est ainsi Mgr Hudal qui recueille les dernières volontés d’Otto Wächter à sa mort en 1949 à l’hôpital Santo Spirito. La série met bien en valeur l’Italie comme lieu de passage à la sortie de la guerre ainsi que la mise en place des logiques de guerre froide qui ajournent la quête de justice.

Une stimulante incitation à poursuivre la recherche sur cette période: à écouter!

Retour sur le colloque international “Guerre et génocide, reconstruction et transformation : le pontificat global de Pie XII, 1939-1958”

Rencontre organisée un an après l’ouverture des archives de Pie XII

Les 14, 15 et 16 juin, l’École française de Rome a co-organisé, avec le Deutsches Historisches Institut in Rom, l’une des toutes premières rencontres scientifiques internationales dédiées aux archives du pontificat de Pie XII (1939-1958) : Guerre et génocide, reconstruction et transformation : le pontificat global de Pie XII, 1939-1958.

Télécharger le programme

Plus d’un an après l’ouverture historique des archives du Vatican, le 2 mars 2020, et malgré les restrictions sanitaires qui ont considérablement limité la vie scientifique, le colloque a pu être maintenu en format hybride. Vingt et un intervenants participaient à distance et le public (nombreux) a pu suivre le colloque en ligne, alors que vingt autres intervenants étaient présents à Rome pour participer directement aux discussions animées par les organisateurs (Simon Unger-Alvi et Nina Valbousquet), à l’EFR, place Navone, les 14 et 16, et au DHI, via Aurelia Antica, le 15. Ouvert par les encouragements du préfet des archives apostoliques, Mgr Pagano, le colloque rassemblait ainsi en présence et en ligne plus de 40 chercheurs provenant, entre autres, de France, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Angleterre, Espagne, Slovaquie, Suisse, Danemark et États-Unis.

L’organisation franco-allemande de ce colloque international visait à répondre aux enjeux globaux de l’ouverture des archives pour un pontificat couvrant une période charnière de l’histoire non seulement religieuse, mais également politique, diplomatique, sociale et culturelle du XXe siècle. Les questions historiques abordées n’ont ainsi pas été limitées aux débats mémoriels relatifs à l’Allemagne nazie, à la Shoah et à la Seconde Guerre mondiale, et ont offert de nouvelles pistes de recherche sur la reconstruction d’après-guerre, la guerre froide, la décolonisation et la globalisation de l’Église, certaines présentations incluant aussi des espaces extra-européens.

Outre neufs panels, les organisateurs ont animé une table ronde sur « Génocide, diplomatie et humanitaire » avant et après 1945, avec Giuliana Chamedes (University of Wisconsin-Madison), David Kertzer (Brown University), Raffaella Perin (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milan) et Karène Sanchez Summerer (Leiden University). Les conclusions du colloque ont été prolongées par un évènement public organisé le 16 au soir par l’Institut français – Centre Saint-Louis, autour d’une conversation entre Lucia Ceci, Simon Unger-Alvi et Nina Valbousquet, animée par Giovanni Maria Vian [à revoir en vidéo].

Ces trois journées d’échanges fructueux ont souligné la nécessité de former des réseaux internationaux et des groupes de travail collectif autour de ces nouvelles archives. En ce sens, plusieurs initiatives prolongeront les pistes et collaborations amorcées, notamment au sein du prochain programme quinquennal de l’EFR et d’un programme de la Max-Weber-Foundation co-organisé par le DHI.

Appel A communications/CALL FOR PAPERS

Archives, Power, and Truth Telling: Catholic Archives and Holocaust Memory Sunday, October 17- Tuesday, October 19, 2021 Virtual

The Programs on Ethics, Religion, and the Holocaust of the United States Holocaust Memorial Museum, the International Institute for Holocaust Research at Yad Vashem, and the Center for Christian-Jewish Learning at Boston College are pleased to announce a virtual workshop on Archives, Power, and Truth Telling: Catholic Archives and Holocaust Memory. In light of the 2020 opening of the Vatican archives relating to the Pontificate of Pius XII, we welcome the submission of papers that present and discuss new archival research—previously unpublished or ongoing—on the Catholic Church and the Holocaust, as well as theoretical and conceptual papers on the possibilities and limitations of archival research for scholarship, truth-telling, and memory. Scholars and researchers from all disciplines, including religious studies, history, literature, sociology, political science, gender studies, and philosophy are welcome to submit proposals. Applicants should be working with (or preparing to work with) materials from one or more Catholic archival collections relating to the Holocaust, including but not limited to the Vatican archives, nunciatures, diocesan archives, religious orders, Catholic universities and institutions, and relevant personal collections. This workshop will address the roles of the institutional and local Church and of individual Catholic actors, as they relate to the actions and motivations of the Church and its adherents, and the role of archival research in scholarship and the potential contribution of these findings to Jewish-Christian Relations.

How to Apply
Workshop applicants must be actively engaged in relevant archival research with appropriate academic credentials. Independent scholars and doctoral candidates will be considered. Applicants must fill out the short application and also submit:  (1) a curriculum vitae; and (2) a 300-500 word paper proposal that indicates the archival sources (to be) consulted. Accepted submissions will be grouped into thematic sessions; applicants are also welcome to submit a panel with 3-4 colleagues total.
Please fill out the application here. If you are unable to upload your documents through the form, please email your materials to perh@ushmm.org. Applications must be received in electronic form no later than May 15, 2021.
For questions, please contact Julia McStravog, jmcstravog@ushmm.org. All applicants will be notified of the results of the selection process by June 15, 2021.
This workshop is made possible by the Hoffberger Family Fund and by Joseph A. and Janeal Cannon and Family at the United States Holocaust Memorial Museum and with the generous support of the Gutwirth Family Fund at Yad Vashem.

Un An Apres l’ouverture des Archives PIE XII: entretien avec l’equipe de recherche

Arthur Hérisson, membre de première année de l’École française de Rome (Section Époques moderne et contemporaine) a pu s’entretenir avec quatre représentants de notre groupe de recherche – Magali Della Sudda (CNRS-Centre Émile Durkheim), Fabrice Jesné (EFR), Marie Levant (Gerda Henkel Stiftung) et Laura Pettinaroli (Institut catholique de Paris). Le lien vers cet entretien stimulant sur le carnet de l’École française de Rome :

Le pape François annonce l’ouverture des archives – discours du 4 mars 2019

Dans ce discours au personnel des Archives secrètes du Vatican, prononcé dans la Salle Clémentine, le 4 mars 2019, le pape François annonçait l’ouverture aux chercheurs des fonds du pontificat de Pie XII pour le 2 mars 2020.

Il évoquait notamment la richesse de ce pontificat et précisait l’attitude de l’Église catholique vis-à-vis de “ce patrimoine documentaire”:

“Je prends cette décision après avoir entendu l’avis de mes plus proches collaborateurs, l’âme sereine et confiante, certain que la recherche historique sérieuse et objective saura évaluer dans leur juste lumière, avec une critique appropriée, les moments d’exaltation de ce Pape, et, sans doute également les moments de graves difficultés, de décisions tourmentées, de prudence humaine et chrétienne, qui purent sembler à certains comme de la réticence, et qui au contraire furent des tentatives, humainement également très combattues, de garder allumée, dans les périodes de plus profonde obscurité et de cruauté, la flamme des initiatives humanitaires, de la diplomatie cachée mais active, de l’espérance en de possibles ouvertures positives des cœurs. L’Eglise n’a pas peur de l’histoire, au contraire elle l’aime, et elle voudrait l’aimer davantage et mieux, comme Dieu l’aime! Ainsi, avec la même confiance que celle de mes prédécesseurs, j’ouvre et je confie aux chercheurs ce patrimoine documentaire”

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/speeches/2019/march/documents/papa-francesco_20190304_archivio-segretovaticano.html

Les archives de Pie XII. Une enquête en suspens

Entretien vidéo à Nina Valbousquet, membre de l’École française de Rome

Depuis mars 2020, le Vatican a rendu accessible aux chercheurs les archives du pontificat de Pie XII (1939-1958). Il s’agit d’un nouveau chantier exceptionnel pour notre groupe de recherche Pie XII inaugurant des années de recherche féconde sur des thèmes tels que la diplomatie vaticane, l’humanitaire, la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide et la décolonisation.

Membre de l’École française de Rome, Nina Valbousquet revient sur les enjeux de cette ouverture d’archives historique mais aussi sur les difficultés posées par la crise sanitaire actuelle.

Production : École française de Rome, Réseau des Écoles françaises à l’étranger, 2020
Réalisation : J. Ballu
Narration : R. Figuier
Images d’archives : Archivio Apostolico Vaticano, Archivio storico Luce, France 24, Euronews

Plongée dans les archives pie XII

Une interview de Nina Valbousquet pour le programme Babel de la Radio Télévision Suisse (RTS) :

Après quelques péripéties liées au Covid-19, lʹexploration des archives du pontificat de Pie XII (1939 – 1958) a commencé. Dans la revue ” Entre-Temps “, lʹhistorienne française Nina Valbousquet a évoqué ses premières découvertes. Au micro de Fabien Hünenberger, elle raconte la ruée des chercheurs vers cette mine documentaire.

30.08.2020. Lien vers l’émission ici : https://www.rts.ch/play/radio/babel/audio/plongee-dans-les-archives-de-pie-xii?id=11549086&fbclid=IwAR0ns7gtL8xLFkL1qj5NGbfRspjyFroiF-ZuJsVfJSv4SMyHedQ9SwOFsBM

L’ouverture interrompue des archives de Pie XII : une enquête en suspens

Nina Valbousquet

Le 2 mars 2020 les archives du Vatican ouvraient l’accès aux documents du pontificat de Pie XII : une ouverture tant attendue pourtant interrompue dès le 6 mars par la crise du coronavirus et le confinement. Dans un essai publié sur la revue en ligne Entre Temps, Nina Valbousquet (École française de Rome) revient sur cette semaine étrange, ses enjeux médiatiques, les limites du sensationnalisme, le rapport intime du chercheur à l’archive et l’approche micro-historique. Elle donne les premières pistes de son enquête sur les réfugiés juifs et la diplomatie vaticane à la veille et durant la Seconde Guerre Mondiale.

Liens vers l’article

L’APERTURA DEGLI ARCHIVI DELLA SANTA SEDE PER IL PONTIFICATO DI PIO XII. PREPARAZIONE, RISORSE E OPPORTUNITÀ

Compte-rendu de la journée d’étude qui s’est tenue à Rome, à l’Istituto Patristico Augsutinianum, le 21 février 2020

Le 4 mars 2019, le pape François annonçait l’ouverture, à l’échéance d’une année, des archives du pontificat de Pie XII. Le lundi 2 mars 2020, les chercheurs avaient donc accès à ces dizaines de milliers de cartons, avant que les différents centres d’archives du Saint-Siège ne ferment leurs portes en raison de l’épidémie de coronavirus. Cette ouverture fut néanmoins précédée d’une journée d’étude qui s’est tenue à l’Istituto Patristico Augustinianum, à Rome, le 21 février, dans le but d’expliquer aux chercheurs et journalistes présents – plus d’une centaine – le travail de préparation des ressources archivistiques, d’exposer les modalités d’accès aux documents, et d’offrir un panorama des fonds ouverts à la consultation, à la fois en matière d’étendue archivistique, d’avancement du catalogage, et d’opportunités de recherche. Introduite par les cardinaux Pietro Parolin, secrétaire d’État, et José Tolentino de Mendonça, archiviste et bibliothécaire du Saint-Siège, la journée fut modérée par Paolo Vian, vice-préfet des Archives apostoliques vaticanes (AAV), et conclue par son préfet, Mgr Pagano, à l’origine de l’initiative. Sont intervenus les responsables et archivistes des AAV, des Archives historiques de la Secrétairerie d’État, des Archives de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et de plusieurs autres dicastères – Cong. pour l’Évangélisation des Peuples, Cong. pour les Églises orientales, Pénitencerie apostolique, et Fabrique de Saint-Pierre –, ce qui a permis d’élargir l’horizon habituel des archives romaines, de mieux connaître et parfois de découvrir des centres et des fonds d’archives moins fréquentés.

Il fut question du gouvernement de l’Église, de la diplomatie du Saint-Siège en temps de guerre, de la charité du Saint-Père et de son attitude face à la Shoah, de l’art sacré et de la reconstruction des églises, des tensions et bouleversements qui traversent l’Église catholique, et plus généralement des mutations socio-religieuses et des défis que pose la période. L’ambition n’était pas d’apporter une synthèse mais des indications sur la composition des fonds, sur les manques et les lacunes dans la documentation, mais aussi d’en illustrer la richesse et la variété. Nombre de dossiers susceptibles d’intéresser les chercheurs ont ainsi été évoqués, offrant l’occasion de dévoiler quelques documents singuliers parmi lesquels une note de 1941 sur le séminariste Albino Luciani – futur Jean-Paul Ier –, une lettre au pape de la future mère Teresa pour la reconnaissance de sa congrégation missionnaire, ou le rapport de l’évêque de Nasaki sur la destruction totale de la ville. Si les discussions ont beaucoup porté sur la mise en œuvre d’une extraordinaire administration de la charité, la question plus polémique de l’extermination des Juifs et des « silences » de Pie XII ne fut pas centrale. Il est toutefois indéniable que ce nouveau matériel documentaire permettra une lecture historique plus complète de l’attitude du Saint-Siège face aux drames de la Seconde Guerre mondiale.

Télécharger le compte-rendu complet :

Télécharger le programme de la journée :

L’ouverture des archives du pape Pie XII : une opportunité unique pour l’histoire et les sciences sociales – communique du 2 mars 2020

L’ouverture, le 2 mars 2020, des archives vaticanes pour le pontificat de Pie XII (1939-1958) constitue une opportunité exceptionnelle pour les historiens et chercheurs en sciences sociales. Les archives romaines, qui débordent les enjeux strictement religieux et concernent presque tous les pays, vont permettre d’interroger de façon nouvelle cette période de l’histoire de l’Europe et du monde. Si l’attitude du Saint-Siège pendant la Seconde Guerre mondiale et face à la Shoah pourra être mieux comprise grâce à la documentation interne, c’est aussi l’âge d’or de la Démocratie chrétienne, les prémices du concile Vatican II, le processus de décolonisation ou encore les défis migratoires et humanitaires de l’après-guerre qui seront éclairés sous un jour nouveau.

L’envergure des archives présentées le 21 février par le Vatican à la communauté scientifique est impressionnante : plus de 120 fonds seront ouverts, dont certains d’une ampleur remarquable (totalisant parfois pour ces 19 années le même volume que pour la période 1815-1939 !).

C’est pour relever collectivement ces défis que plusieurs centres de recherche français en histoire, en science politique et en droit se sont associés autour de l’École française de Rome. Entre octobre 2019 et janvier 2020, un cycle de rencontres préparatoires, tenues à Lyon, Bordeaux et Paris, a permis à environ 70 chercheuses et chercheurs d’Europe et d’Amérique de faire un état des lieux et d’échanger sur leurs projets. À partir du mois de mars 2020, le travail se fera sur le terrain : les scientifiques commenceront à consulter les archives. Les 17, 18 et 19 juin 2020 à Rome, un colloque co-organisé par l’École française de Rome et l’Institut historique allemand (DHI) permettra de faire un bilan des premières découvertes.

Les enjeux scientifiques de l’ouverture de ces fonds invitent donc à élaborer une stratégie de recherche ambitieuse et internationale, visant à soutenir les équipes qui se lancent dans l’étude des milliers de documents qui apporteront un éclairage précieux pour comprendre le passé et mieux répondre aux défis du présent.

Fabien ARCHAMBAULT (Centre de recherches interdisciplinaires en histoire, histoire de l’art et musicologie – Université de Limoges)

Magali DELLA SUDDA (Centre Émile Durkheim CNRS-Sciences Po Bordeaux)

Fabrice JESNÉ (École française de Rome)

Frédéric LE MOIGNE (Centre de recherche bretonne et celtique-Université de Brest)

Marie LEVANT (Sorbonne Université, Paris)

Laura PETTINAROLI (Institut Catholique de Paris, Unité de recherche « Religion, culture et société »)

Olivier SIBRE (Sorbonne, identités relations internationales et civilisation de l’Europe – Institut Georges Pompidou, Paris)

Christian SORREL (Laboratoire de recherches historiques Rhône Alpes -Université de Lyon 2)

Nina VALBOUSQUET (École française de Rome)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search