Nina Valbousquet

Membre de l’Ecole française de Rome

Page personnelle

Contact : nina.valbousquet@gmail.com

Biographie

Agrégée d’histoire (2011) et docteure en histoire (Sciences Po Paris, 2016), Nina Valbousquet est actuellement membre de l’École française de Rome. Elle a auparavant reçu des bourses doctorales de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (2014-2015) et de Columbia University (2015-2016), ainsi que des bourses postdoctorales au Center for Jewish History et New York University (2016-2018), à l’United States Holocaust Memorial Museum (Washington, 2018) et à Fordham University (New York, 2019). Elle a été Lauréate du prix 2015 de la Ville de Paris pour la recherche sur la xénophobie et l’antisémitisme. En juillet 2019, elle a organisé avec Noémie Duhaut l’atelier international « Globalising French Jewish Politics » (Central European University, Budapest).

Thèmes et projets de recherche

Spécialiste d’histoire transnationale du XXe siècle, de l’antisémitisme, du catholicisme intransigeant et du fascisme, Nina Valbousquet a également publié sur les relations judéo-chrétiennes, Jules Isaac, les organisations juives américaines, l’histoire religieuse de la Première Guerre mondiale, et la propagande fasciste italienne sur la latinité. Ses nouveaux champs de recherche s’inscrivent dans les débats historiographiques actuels sur l’humanitaire, les droits de l’homme, et l’internationalisme religieux.

Son nouveau projet de recherche s’intitule « Église catholique, diaspora juive et internationalisme : La diplomatie religieuse face aux persécutions, entre Rome et New York (1914-1948) », et porte sur les relations diplomatiques entre Vatican et organisations juives. Face au niveau inouï des persécutions ethno-religieuses des deux guerres mondiales, Nina Valbousquet s’interroge sur les réponses des représentants catholiques et juifs et sur leur impact plus large dans l’internationalisation croissante des droits de l’homme. Ce nouveau projet de monographie croise histoire de l’Église et histoire juive afin d’exhumer les réseaux transnationaux d’une diplomatie informelle et religieuse entre Rome, Genève, Paris, Jérusalem et New York. Une partie du chantier romain de Nina Valbousquet repose sur les nouvelles archives du Vatican pour le pontificat de Pie XII, notamment les archives relatives au sort des réfugiés juifs durant la Seconde Guerre mondiale. A l’occasion de cette ouverture, elle organise avec Simon Unger-Alvi (Deutsches Historisches Institut in Rom) le colloque international qui se tiendra à Rome en avril 2021 : « War and Genocide, Reconstruction and Change: The Global Pontificate of Pius XII, 1939-1958 ».

Principales publications

Catholique et antisémite : le réseau de Mgr Benigni – Rome, Europe, États-Unis, 1918-1934, Paris, éditions du CNRS, 2020.

« Transatlantic Catholic Responses to Fascist Antisemitism: The Racial Laws of 1938 in the Jesuit Press of America and Civiltà Cattolica », in Journal of Modern Italian Studies, vol. 14, 2018

« Race and Faith: The Catholic Church, Clerical Fascism, and the Shaping of Italian Antisemitism and Racism », in Modern Italy, vol. 23-4, 2018

« Conscience historique et mémorielle du génocide. Jules Isaac et Jésus et Israël, rescapés de la Shoah (1940-1948) », in Archives Juives, vol. 51-2, 2018

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search